De retour

Rassurez-vous ! Ce n'est pas d'avoir trop fêté mon anniversaire qui explique mon absence de plus d'une semaine de ce blog wink !

Non, beaucoup plus simplement, en Belgique, cette première semaine était la première semaine des vacances de Pâques, aka de Printemps. Et comme, pour quelques semaines encore, je suis toujours enseignant, nous en avons profité pour aller passer cette semaine en Normandie, plus exactement dans le Cotentin, et encore plus précisément à Barfleur. De tout cela, je vous reparlerai dans de prochains billets.

Lire la suite : De retour

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

63

IV.IV.MCMLVI

C'est ma date de naissance... C'est-à-dire il y a très approximativement 1.988.064.185 secondes, soit 33.134.402 minutes, ou encore 552.240 heures, mais je suis encore dans l'approximation, car je ne me souviens pas de l'heure de ma naissance...

Soyons donc plus précis : il y a 23.010 jours (oui, j'aurai exactement 24.000 jours dans 990 jours, soit le 19 décembre 2021 wink), c'est à dire 3.287 semaines. Ou encore, 756 mois.

Je vous ennuie avec tous mes chiffres ? Désolé, mais n'oubliez pas que je suis prof de math tongue-out ! Enfin, pour les esprits chagrins, je suis bon prince, j'ai aujourd'hui exactement 63 ans.

Pas de quoi en faire un plat, me direz-vous, ce n'est même pas un chiffre rond frown. Qu'à cela ne tienne : d'après le très officiel SFP (autrement dit le Service Fédéral des Pensions) je peux prendre ma pension cool ! Comme cette possibilité prend cours le mois suivant son anniversaire, c'est très exactement le 1er mai que je peux prendre ma pension. J'ai bien dit peux ! Je ne suis pas obligé ! Je peux tout aussi bien travailler jusque 65 ans ! Mais bon, faut quand même pas exagérer... J'ai simplement décidé d'achever cette année académique, et de prendre ma pension au 1er septembre de cette année.

Bref, j'aurai alors plus de temps pour lire et pour tenir ce blog. Quoique... D'après mes connaissances pensionnées, on a encore moins de temps pour soi quand on est à la retraite surprised... Nous verrons bien : dans cinq mois, je vous dirai ce qu'il en est réellement.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)