Comme 002

Une deuxième comparaison pour terminer en beauté ce week-end pluvieux ? Allez, elle est tirée du même roman qu'hier :

Quand j'ai fait sortir la Porche du garage, j'ai senti un endroit lisse et mort sur ma joue, là où Harriet ne m'avait pas embrassé pour me dire au revoir. Depuis un quart de siècle, le baiser avant de partir faisait partie de notre existence. Il me manquait maintenant comme un grain de son rosaire à un moine.

John Fante - Mon chien Stupide p. 48

C'est pas beau ça ? En tout cas, Yvan Attal a dû apprécier, car il a repris cet extrait en voix off dans son adaptation.

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Comme 001

J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique (qui, en fait, existait déjà dans mes blogs précédents) : une collection de comparaisons glanées au cours de mes lectures, que je trouve particulièrement originales, drôles ou poétiques. Bref, j'espère que j'éviterai les clichés wink !

Pour commencer, une petite comparaison particulièrement bizarre.

Nous habitions Point Dume, une langue de terre qui avançait dans la mer comme un sein dans un film porno.

John Fante - Mon chien Stupide p. 9

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)