Des mots, une histoire : petit exercice d'écriture proposé par Olivia : rédiger un texte contenant une série de mots imposés, choisis par les internautes. La pêche de cette semaine : cappuccino – manger – indemne – musique – soulager – ombre – inviter

J'ai très mal dormi cette nuit. Heureusement, pas en raison de ma piqûre d'abeille, puisque j'en suis finalement sortie indemne. Mais je dois bien reconnaître qu'hier soir, je me suis comportée comme une sale gosse capricieuse ! Il n'y avait vraiment aucune urgence à envoyer Christophe chez notre voisine. Qu'est-ce qui m'a pris ? Voulais-je simplement me venger de son indifférence à mon égard ?

Dès qu'il est sorti, je m'en suis voulu, et de rage me suis mise au lit. Pour tenter de soulager ma rancoeur, j'ai écouté un peu de musique, mais rien à faire, impossible de trouver le sommeil.

Quand il est finalement rentré (bien trop tard à mon goût), j'ai fait semblant de dormir. Il s'est rapidement glissé entre les draps et m'a tendrement enlacée, tout en m'embrassant dans le cou. Je l'avoue : nous avons fait l'amour et j'y ai pris énormément de plaisir.

Il y avait toutefois une ombre au tableau : derrière son haleine de dentifrice, j'ai reconnu l'odeur de la cigarette. Christophe et le tabac, c'est une longue histoire. Quand je l'ai connu il y a deux ans, il s'était remis à fumer, après cinq ans d'abstinence, tant il vivait mal le fait que sa copine de l'époque l'ait largué. Quand j'ai emménagé chez lui, par amour pour moi, il a de nouveau cessé de fumer. Mais chaque fois qu'il rencontre une angoisse existentielle (décès de sa mère, nouveau boulot, ...) il rechute pendant quelques jours, le temps d'intégrer le changement.

A force de ruminer, minée par le doute, je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Au lever, j'étais crevée et j'ai passé la matinée comme un zombie. Je me demande comment j'ai pu réussir à travailler correctement. Et ce n'est pas ce cappuccino, pris après le repas de midi, qui va suffire pour me requinquer ! Je le regarde, assis devant moi, et je ne parviens pas à décrypter son regard. Que souhaite-t-il vraiment ? Faire la paix avec moi ? Pour que nous soyons à nouveau bons amis ? Ou, mieux, renouer avec moi et reconstruire notre relation ?

Après tout, qu'importe. Il m'a avoué qu'il y avait longtemps qu'il se proposait de m'inviter à manger un morceau avec lui. Et aujourd'hui, il s'est enfin décidé à le faire ! Merci Eric ! Tu as sauvé ma journée.

Comments est propulsé par CComment