Après la répétition

de Ingmar Bergman

De et avec Georgia Scalliet et Frank Vercruyssen
(collectif de théâtre tg STAN)

Applaudi à Namur le 20 novembre 2019

L'auteur et l'histoire de la pièce

Peut-être avez-vous été surpris de voir apparaître le nom de Ingmar Bergman comme auteur de cette pièce de théâtre. En effet, Ingmar Bergmann, né à Uppsala le 14 juillet 1918 et mort le 30 juillet 2007 sur l'île de Farö s'est imposé comme l'un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma. Il est le premier cinéaste à obtenir la Palme des Palmes au Festival de Cannes en 1997.

Mais lui se voyait avant tout comme un homme de théâtre. Sa passion était d’écrire pour les comédiens des dialogues vifs, aiguisés, des phrases courtes comme dans la vraie vie.

Mon métier, c’est le théâtre : je suis d’abord un metteur en scène de théâtre. C’est au théâtre que j’ai connu ces amis : Strindberg, Macbeth, Faust, qui m’ont suivi et me suivront toute ma vie. Au théâtre, je traduis en chair, en sang, en matériaux visibles la vision d’un autre. C’est une des racines de ma création.

Ingmar Bergman

A l'origine, Bergman avait imaginé une correspondance entre une comédienne et son metteur en scène. Il a ensuite repris le script pour en faire un dialogue, et a créé Après la répétition comme téléfilm en 1984.

En bref

Henrik Vogler, metteur en scène vieillissant, est plongé dans ses souvenirs. Ceux du théâtre et de cette mise en scène de la pièce de Strindberg, 'Le Songe', qu'il monte pour la cinquième fois... Mais ses pensées sont interrompues par l'entrée d'Anna Egerman, une jeune comédienne passionnée qui, prétextant un bracelet qu'elle a oublié, en profite pour engager la conversation avec Henrik Vogler. Celui-ci, ayant été amoureux de sa mère par le passé, pourrait bien être son père : Anna a 23 ans et 3 mois soit le même âge que sa fille. Elle déteste sa mère Rakel, maintenant décédée, et qui joua, comme elle aujourd'hui, la fille d'Indra pour la mise en scène de Vogler.

Mon avis :

Voilà une pièce bien intéressante pour l'amateur de théâtre que je suis, acteur amateur à mes heures de surcroît. Que se passe-t-il après les répétitions ?

Si je n'ai pas été complètement emballé par cette pièce, ce n'est certainement pas à cause de l'interprétation en tous points remarquables, avec une mention particulière pour Georgia Scaillet, passant du rôle d’Anna à celui de Raquel, avec une aisance admirable. Anna est une jeune comédienne fougueuse, Rakel quant à elle est perturbée, dans un état psychologique fragile. Point commun : elles expriment toutes deux, quoique à des degré divers, des doutes sur leurs capacités à jouer. Alors, est-ce le texte lui-même ? Toujours est-il que je n'ai pas ressenti de véritable émotion. J'ai assisté à une représentation intellectuellement admirable, mais qui finalement m'a presque laissé de marbre.

Ailleurs sur la Toile :

Comments est propulsé par CComment