Feuille blanche

Non, ce n'est pas de l'angoisse de la page blanche qui saisit parfois l'écrivain dont je voudrais vous parler aujourd'hui, mais de la possibilité qui est offerte à chacun de nous de faire de chacune de nos journées quelque chose d'exceptionnel. Ici aussi, une nouvelle journée est sur le point de commencer. Peut-être sera-t-elle comme les autres ou, au contraire, au sens plein du terme, sera-t-elle exceptionnelle et mémorable. Dans tous les cas, pour chacun, là, maintenant, c'es une feuille blanche sur laquelle rien n'a encore été écrit. Haruki Murakami - Le passage de la nuit - p. 228 Comme…

Continuer la lecture Feuille blanche

Soixante-cinq

Ce jour est doublement la fête des cloches ! Nous sommes le dimanche de Pâques et le 4 avril, jour de mon anniversaire. Le Divan est une émission de télévision française créée par Henry Chapier et diffusée pour la première fois le 4 avril 1987. Le concept consistait à allonger sur un divan une personnalité, et à l'interviewer à la manière d'un psychanalyste. David FOENKINOS - Les souvenirs - p. 60 Le jour de cette première diffusion, je fêtais donc mes trente et un ans. Je me souviens du nom de l'émission et de celui de son présentateur, mais je…

Continuer la lecture Soixante-cinq

J comme Jean-Michel

Je ne parle pas de Jean-Michel Saive, dit Jean-Mi, mais de Jean-Michel Folon. Hier, pour la deuxième fois, nous avons essayé de visiter l'exposition d'une quinzaine de ses sculptures dans le cadre majestueux des ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville. Hélas, hier comme la première fois, nous avons dû faire demi-tour au vu de la gigantesque file d'attente. Comme nous sommes du genre persévérant, aujourd'hui, nous n'avions plus le choix : c'était le dernier jour de l'exposition en question. Nous étions donc déjà dans la file d'attente une demie-heure avant l'ouverture de la billetterie. L'avantage d'avoir été si matinal, c'est qu'une…

Continuer la lecture J comme Jean-Michel

H comme Hésiter

Quand j'étais jeune (il y a longtemps :-( ), j'étais bien sûr ouvert aux grandes questions existentielles, mais la philosophie ne m'a alors jamais vraiment interpellé. Il faut dire qu'en Belgique (contrairement à ce qui se passe en France, si j'ai bien compris) il n'y avait pas dans le secondaire (et il n'y a toujours pas) de cours de philosophie. Ce qui est bien regrettable. Tout au plus notre prof de français de rhéto nous a-t-il fait lire Camus et Malraux. Je n'ai donc pas eu à hésiter : la philosophie n'était tout simplement pas dans mon champ de vision.…

Continuer la lecture H comme Hésiter

A comme Abécédaire

Bon, me revoici :-) ... D'accord, le coup du silence radio, je vous l'ai déjà fait. Plusieurs fois même ! Soit simplement parce que j'étais en vacances, soit parce que je manquais cruellement de peps. Comme ces derniers jours, par exemple. Je suis occupé à ranger notre grenier, j'ai retrouvé des caisses de souvenirs s'étalant sur une période de presque soixante ans. Je jette beaucoup, mais impossible de tout jeter... La nostalgie n'est pas toujours bonne conseillère. Alors je passe des heures à rêver à ma jeunesse défunte et à mes rêves inaboutis. Il faut que je digère tout ce…

Continuer la lecture A comme Abécédaire

Espoir

On n'est bien sûr pas ici dans l'espoir béat, attentiste, mais dans l'espoir qui s'incarne dans l'action. Car ce n'est que l'action qui peut donner son sens à l'espoir ! Mais c'est vrai que personnellement j'éprouve souvent beaucoup de difficultés à me mettre en mouvement... Allons, nous sommes dans le cadre de la pensée positive du dimanche, donc, plutôt que pleurer sur mon inaction, il est temps d'agir ! Et d'espérer !  

Continuer la lecture Espoir

Crise

Le dimanche, j'ai rarement beaucoup de temps à consacrer à mon blog (et quand j'en ai, je le consacre au devoir du Goût ;-) ). J'inaugure donc aujourd'hui une nouvelle rubrique qui vous proposera - autant que faire se peut ;-) - une pensée positive. Je ne la développerai guère, libre à vous de la laisser germer en vous :-) ! En chinois, le mot crise se dit wei ji. Ce mot comprend donc deux idéogrammes : wei qui signifie "danger" ji qui signifie « point de basculement » ou « moment décisif » Il est interpellant de voir que…

Continuer la lecture Crise

Il meurt lentement

Un texte de Martha Medeiros (Pablo Neruda merci à Adrienne d'avoir rectifié l'auteur) absolument magnifique, découvert il y a une dizaine de jours chez l'Irrégulière. Je me suis promis de me le lire chaque matin, pour ne pas oublier de le mettre en pratique. Il meurt lentement Celui qui ne voyage pas, Celui qui ne lit pas, Celui qui n’écoute pas de musique, Celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement Celui qui détruit son amour-propre, Celui qui ne se laisse jamais aider. Il meurt lentement Celui qui devient esclave de l’habitude Refaisant tous les…

Continuer la lecture Il meurt lentement

En manque d’affection

Dans mon billet du 2 janvier, j'écrivais qu'un des traits qui me caractérisent le plus est cette impression d’être constamment en manque et que j’avais toujours eu des difficultés relationnelles avec mes parents. Quant à David Foenkinos, Wikipedia nous apprend que ses parents étaient souvent absents. Est-ce pour cela que le narrateur de Les souvenirs évoque à deux reprises le manque d'affection de ses parents ? Toujours est-il que ces deux passages m'ont particulièrement touché... On cherche toujours des raisons à l'étroitesse affective de nos parents. On cherche toujours des raisons au manque d'amour qui nous ronge. Parfois, il n'y…

Continuer la lecture En manque d’affection

Changement disruptif

Ce changement disruptif, je le prépare depuis deux mois. C'est dans cette optique que j'ai mis mon blog en pause en novembre et décembre. Mais il est clair que cette envie de changement dépasse largement le simple cadre de mon implication dans la blogosphère ! En fait, en ce premier jour de l'an (j'ai commencé à rédiger ce billet hier ;-) ), mon changement disruptif n'est rien d'autre que l'expression de mes bonnes résolutions. Ou ne serait-ce pas plutôt l'inverse ? Mes bonnes résolutions sont la concrétisation du changement disruptif auquel j'aspire. Alors, en vrac et dans le désordre :…

Continuer la lecture Changement disruptif