Allons !

Chouette, c'est la rentrée ! Les devoirs de Lakevio du Goût reprennent ! Celui-ci est le soixante-deuxième du nom. C’est la rentrée… Eh oui ! Alors, pour commencer « le deuxième trimestre » si important, celui qui décide de la classe que vous rejoindrez l’an prochain je vous propose cette aquarelle. Alors, que diriez-vous lectrices chéries qui ne vieillirez pas plus cette année que les précédentes, d’écrire un récit sur ce tableau de John Salminen ? Parlez-moi de ce lieu, de cet homme, de ce que vous pensez.   Je sens que vous m'épiez. Je ne vous vois pas, vous vous…

Continuer la lecture Allons !

H comme Hélas

Walker Evans

Pour ce cinquante-quatrième devoir du Goût des Autres, j’ai changé de point de vue 😉 ! Aujourd’hui, je suis une femme de cinquante-quatre ans 🙂 .

Cette photo de Walker Evans semble nous dire quelque chose.
Elle me rappelle quelque chose.
Mais quoi ?
Peut-être un film…
Ou autre chose.

C’est une copine de l’atelier théâtre qui m’a refilé le tuyau. « T’as pas envie de faire du cinéma ? », m’a-t-elle demandé. « Pour sûr », j’ai répondu. Mais à cinquante-quatre balais, je ne me faisais pas d’illusions, même si, comme l’un de mes amants me l’a dit, j’ai encore de beaux restes. « T’inquiètes, ils cherchent parfois des MILFS » a-t-elle rétorqué. Je ne savais pas ce qu’était une MILF, mais cela me semblait bien et je me suis inscrite sur le site www.casting.com. (suite…)

Continuer la lecture H comme Hélas

E comme Expulsé

Matteo Massagrande

53ème devoir du Goût des Autres :

Dans cette toile de Matteo Massagrande, la chambre ne vous rappelle peut-être rien.
Peut-être quelque chose.
Vous en direz plus lundi, j’espère.

D’abor, je voudrais dire merci à mon ami Michel pour corriger mon texte. Même s’il n’a pas tout corrigé. Parce qu’il a dit qu’il y avait beaucou de fautes. (suite…)

Continuer la lecture E comme Expulsé

B comme Brandon

Aaron Westerberg

Retour à la peinture pour ce cinquante-deuxième devoir du Goût des Autres 🙂 .

Mais que peut bien avoir ce type ?
Que vous inspire-t-il ?
J’espère que vous en direz quelque chose lundi.

Raul est Cubain.
Raul est docteur en physique, spécialisé en problèmes de combustion, mais il n’a jamais travaillé comme physicien. Quoique. Ce sont ses connaissances en physique qui lui ont permis de devenir ce qu’il est : le meilleur testeur de cigares de Cuba. C’est grâce à lui que Cuba était considéré comme le producteur des meilleurs cigares du monde.

Ici, je me permets une petite parenthèse : connaissez-vous les différences entre une cigarette et un cigare ? Une cigarette est un cylindre de papier rempli de feuilles de tabac hachées, alors qu’un cigare est un cylindre formé de feuilles de tabac entières : une feuille à rouler est enroulée en spirale sur d’autres feuilles pliées ou roulées. Je vous passe les détails (vous en apprendrez beaucoup plus ici), mais Raul connaissait tout cela par coeur. Tout comme il savait qu’un cigare va se crapoter : on recrache la fumée sans l’avoir fait entrer dans nos poumons mais en la conservant quelques secondes dans la bouche pour en détecter les arômes et les saveurs, alors que pour la cigarette, la fumée s’aspire jusque dans les poumons et se recrache aussitôt. (suite…)

Continuer la lecture B comme Brandon

W comme Walter

Cette semaine, Le Goût des Autres continue dans sa veine photographique. Dommage (pour mon titre), ce n'est plus Willy qui est à l'honneur, mais Robert. Comme disait une chanson de la première moitié du XXème siècle à propos des baisers : Méfiez-vous des pêcheurs mesdemoiselles car il y a pêcheur et pécheur… Je suis sûr que vous avez beaucoup de souvenirs des uns. Ou des autres… Je pense que nous aurons tous quelque chose à dire et à lire lundi… Le cercle des Pêcheurs Disparus Walter Pipindeseine (1880-1951) fut le fondateur et président d'une association de pêcheurs, initialement appelée Cercle…

Continuer la lecture W comme Walter

R comme Ronis

Willy Ronis – Le petit parisien (1952)

Pour cette (déjà) cinquantième édition de son devoir, le Goût des Autres a troqué la peinture contre la photographie.

Mais qu’a donc vu ce gamin qui le fait courir si joyeux ?
J’ai bien une idée…
Mais vous ?
Que vous inspire ou vous rappelle cette photo de Willy Ronis ?

Pour ma part, je me suis contenté de revisiter un grand classique 😉 . (suite…)

Continuer la lecture R comme Ronis

N comme Nana

Chouette, c’est lundi, le jour du devoir du Goût des autres 🙂 ! Mais il a fait fort cette semaine… Non seulement il y a la traditionnelle illustration censée stimuler notre imagination, mais il a de plus indiqué une série de mots à utiliser dans notre texte. Alors, emporté par mon inspiration, j’y ajouté une contrainte de mon crû : j’ai glissé des références à dix chansons françaises : les retrouverez-vous 😉 ?

Mais que diable vient-elle d’apprendre ?
Cette toile qu’on pourrait croire de Hopper si cette impression de joie ne venait assurer qu’il ne pouvait l’avoir peinte vous inspire-t-elle ?
Si oui, il faudrait que vous y glissiez les mots :
– Amour.
– Sandwich.
– Lèvres.
– Téléphone.
– Besoin.
– Tournevis.
– Caleçon.
– Seins.
– Gare.
– Cheveux.
– Toilettes.

(suite…)

Continuer la lecture N comme Nana

L comme Louvre

On a l’habitude de dire que tout a une fin, même les meilleures choses. Comme les vacances, par exemple… Encore que… commençant ma deuxième année de jeune retraité, mes amis se font un plaisir de me rappeler que je n’ai pas à me plaindre, que pour moi, ce sont les vacances perpétuelles. Quoi qu’il en soit, c’est la rentrée ! Et notamment celle des devoirs du Goût des Autres. (Bon, d’accord, ce défi d’écriture a déjà repris la semaine passée, mais en mauvais élève, j’ai commencé par brosser 🙁 )

Traverser le pont du Carrousel un matin de printemps et découvrir l’entrée du Louvre sans une voiture.
Qu’en pensez-vous ?
Aimeriez-vous voir ça ?
Je l’ai vu et fait mais il n’est pas sûr que le rêver soit moins beau
Si vous ne l’avez pas fait, imaginez-le et dites le lundi, racontez votre rêve.

Dès que les consignes furent postées, Adrienne avouait qu’elle ne voyait pas du tout ce qu’elle pourrait écrire. Moi non plus… Rêver ? Je ne suis pas d’humeur à rêver pour l’instant, aussi vais-je vous raconter aujourd’hui une tranche de vie. Et tant pis pour les consignes, cela ne s’est pas passé un matin de printemps, mais un matin d’été, le dernier de juillet pour être tout à fait précis. (suite…)

Continuer la lecture L comme Louvre

Papa n’est pas d’accord

Edward Hopper – Hotel Room (1931)

Pour ce nouveau devoir du Goût des Autres :

J’aime Edward Hopper et son génie de l’étrangeté de la banalité.

« Hotel Room » me le démontre et me pose la question : Que fait-elle donc, si peu vêtue, assise l’air si peu intéressé par son livre ?

J’entrevois plusieurs cas.

Et vous ? Qu’en aurez-vous dit lundi ?

Papa n’était pas d’acord. (suite…)

Continuer la lecture Papa n’est pas d’accord

Ce ne peut être que lui

Pour ce 42ème devoir, les consignes du Gout des Autres sont aussi énigmatiques que l’illustration proposée :

Qui est-elle ?
Existe-t-elle ?
Que fait elle là ?
À vous de le dire lundi…

J’entends un bruit de moteur. Ce ne peut être que lui.

Depuis ce matin, je le guette. Ce ne peut être que lui : depuis le début du confinement, plus personne ne vient me rendre visite. Dieu que cette solitude me pèse. (suite…)

Continuer la lecture Ce ne peut être que lui