BARBER Samuel : Adagio

Simon s’en moquait, il pouvait rester chez lui, aucune obligation ne le poussait à l’extérieur; il contemplait ce paysage irréel, écoutant en boucle l’Adagio de Barber que ses amis trouvaient ringard, mais qui lui arrachait immanquablement des larmes quand les violons, crescendo, attaquaient le dernier mouvement.

Véronique Biefnot, Comme des larmes sous la pluie, p. 19

Ceci n’est pas un blog

Si l’on me demandait depuis combien de temps je tiens un blog, je serais bien en peine de répondre ! Il y a si longtemps… J’ai commencé avec Plaisir des mots, il y a de cela plusieurs années. Mais comme je suis arrivé bon dernier le jour où l’on distribuait la constance, ce blog n’a jamais été maintenu que sporadiquement : je fais définitivement partie des intermittents de la blogosphère ! A force d’être à parution aléatoire, ce blog est tombé en déshérence. Quand l’idée de le relancer m’est venue, et comme la littérature n’est pas mon seul horizon, j’ai changé le nom en Plaisirs de Michel. Mais je pense que ce blog éphémère a encore moins duré que le premier. Qu’à cela ne tienne, j’ai par la suite créé Passion Culture, qui lui aussi a connu les affres de la discontinuité. En janvier 2017, plein d’enthousiasme et de bonnes résolutions, je l’ai relancé en passant de WordPress à Joomla, histoire, en perdant tous mes anciens billets, d’avoir l’impression de recommencer à zéro, plein de l’ardeur du néophyte. Las… il n’a connu qu’une dizaine de billets. Continuer la lecture de « Ceci n’est pas un blog »