Idylle musicale

Voici ma participation au Défi du Samedi

SOLitaire, un étrange bipède nommé Pason se promenait dans la forêt. Soudain, venant d’un chemin de traverse, une musique inconnue lui coupa la route. Flûte se dit-il d’abord, mais il succomba bien vite aux charmes de la traversière.

REsolu à obtenir les faveurs de la belle, il lui tint à peu près ce langage : « Dis à Pason ce dont tu as envie, et il te l’accordera. » Dans ces cas là, il est de bon ton d’avoir de modestes envies, et la flûte traversière se contenta de demander un peu d’harmonie.

FAcile, lui dit Pason, et il la lui donna en lui donnant le la. Ce la lui plut, cela leur plut.

DOrénavant on ne les vit plus se promener que de concert.

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑