C’est l’été

– Tu n’arrives à rien faire. Tu te perds dans tes rêveries, tu passes ton temps à penser au lieu de te mettre à quelque chose, et la plupart du temps tu penses à des bêtises. On dirait que tu rates tout le temps ce qui est en train de se passer.

– Je devrais faire quoi, alors ?
– Je sais pas. Quelque chose. […] Un peu plus qu’attendre que ta vie change en gardant toutes les possibilités ouvertes. Si tu pouvais, tu garderais les possibilités ouvertes toute ta vie. […] Et à mesure que tu crois garder les possibilités ouvertes, tu te les fermes une par une.

Nick HORNBY – Haute fidélité – p. 201

Voilà, c’est tout moi, ça 🙁 ! Sauf que le personnage du roman a trente-cinq ans et que je suis à cinq ans du double…

Au fait, quel rapport avec l’été ?

La succession des saisons n’est-elle pas le symbole par excellence du temps qui fuit ? Alors, le temps n’est-il pas venu pour moi de faire plutôt que penser ? Ma petite pause m’a permis de beaucoup penser, mais il est maintenant temps d’agir !

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Adrienne

    ne jamais écouter ce genre d’injonctions, vive le droit à la rêverie « improductive » 😉

  2. eva

    mais il y a souvent des pensées parasites, et c ‘ est celle là qu’ il faut éliminer, pas toujours facile!
    bisous

  3. Ah… Toi aussi on t’a saoulé avec « homo faber ».
    C’est bien un truc de branché anglo-saxon, ça.
    Sans doute pour éviter d’être taxé de « egg head »…

  4. Passion Culture

    Merci pour vos messages. Je crains toutefois avoir insuffisamment développé ma pensée et je pense donc avoir été incompris. En parlant de « faire », il ne s’agissait pas pour moi de mettre l’accent sur l’aspect productiviste, mais plutôt sur l’aspect réalisation. A quoi sert de rêver si ce n’est pour tâcher de concrétiser nos rêves ? C’est bien beau de rêver d’une merveilleuse balade en forêt, mais ne faut-il pas un jour se décider à chausser ses bottines et mettre un pied devant l’autre, en commençant par un premier pas, si petit soit-il ?

    1. Parce que « faire » n’est pas tout à fait « agir ».
      Et je pensais à « faire » dans le sens de « fabriquer » alors que « agir » qui dans mon esprit est plus de l’ordre de l’action pas forcément créatrice d’un « produit ».
      Comme je le dis parfois à Adrienne, on dirait bien que « le langage est le principal obstacle à la communication »

      1. Passion Culture

        J’ai simplement repris le terme utilisé par le traducteur 😉 .

  5. heure-bleue

    Tu es un lecteur donc un rêveur, un rêveur laisse passer le temps. La lecture remplace souvent la marche et le reste.

    1. Passion Culture

      Hélas, quand je laisse passer trop de temps, je ne peux m’empêcher de culpabiliser 🙁 …

Laisser un commentaire