Porte-bonheur

En cette dix-huitième semaine, Ma nous propose comme thème Porte-bonheur. Une semaine après le premier mai et son traditionnel muguet porte-bonheur, je gage qu’il y aura beaucoup de brins au rendez-vous ce samedi !

J’ai souvent l’habitude d’essayer de dénicher un peu d’originalité dans mon traitement du thème. Cette semaine j’ai toutefois décidé de rentrer dans le rang. Cette photo s’est imposée à moi ce mardi, quand je suis allé rendre visite à ma mère, qui séjourne en MRS (Maison de Repos et de Soins, EHPAD pour nos amis français. J’ai failli écrire ami.e.s françai.se.s, mais j’ai lu il y a peu que l’écriture inclusive était désormais proscrite en France).

N’importe où – 4 mai 2021

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre muguet porte-bonheur. Le « vase » est bien sûr plus que rudimentaire, un simple gobelet, mais saluons l’attention de l’institution vis-à-vis de ses résidents ! Je doute que ce brin de muguet apporte beaucoup de bonheur à ma mère, quatre-vingt-huit ans, qui glisse progressivement dans la démence, qui ne savait pas qu’il y avait des fleurs sur sa table de nuit et encore moins qui les lui avait apportées. Mais comme nous avons l’habitude de dire, c’est l’intention qui compte ! Et pour la famille des résidents, cela compte beaucoup !

Cet article a 17 commentaires

  1. Adrienne

    la photo est touchante comme condensé de ce qui représente cette vie en maison de repos ou de soins, un cadre photo, une bouteille d’eau, un réveil, une télécommande… une fleur.

    1. Passion Culture

      Merci. Et dans le coin inférieur droit, un petit bout de chaise roulante 🙁 .

  2. missfujii

    Moi aussi j’ai disposé mon muguet dans un verre à eau

  3. kinette

    tu peux mettre autant de .e .es … que tu veux c’est seulement proscrit dans la phase d’apprentissage de lecture écriture, stade que tu sembles avoir bien maitrisé avec l’aide de maman qui elle, l’a sans doute oublié . Chienne de vie tous les brins de muguet n’y pourront pas grand chose.

  4. alainx

    Cette photo à l’originalité de ne pas être banale. De plus elle est pleine d’enseignements. Déjà « maison de repos et de soins » c’est bien mieux que la froideur de nos EHPAD. Et ce simple porte-bonheur respire l’humanité du lieu.
    Boire de l’eau de Saint-Amand c’est déjà un signe européen. Et puis une télévision Samsung, un fauteuil roulant certainement confortable, quelques douceurs entrevues.
    Un glissement vers la démence ? Ou un départ progressif dans des pensées autres et ailleurs ou peut-être il fait bon vivre pour terminer l’existence emportant (en portant) le bonheur avec soi.…

    1. Passion Culture

      Elle ne donne malheureusement l’impression ni d’être heureuse, et encore moins moins sereine.

  5. Photonanie

    C’est touchant comme attention et comme histoire. Je te souhaite beaucoup de courage pour ce glissement de ta mère qui ne saura pas du coup que c’est sa fête demain…
    Bon dimanche ensoleillé, il faut bien positiver…

    1. Passion Culture

      Merci ! Nous sommes passés cet après-midi lui souhaiter une bonne fête avec un jour d’avance. Elle ne comprenait pas pourquoi sa voisine de table avait reçu un grand coeur avec l’inscription « Bonne fête, maman » . Elle est restée bloquée au mois de décembre, date de sa dernière chute. Elle ne cesse de dire qu’après janvier et février il fera moins froid 🙁 . Bonne fin de week-end !

  6. Marlabis

    Peut être de quoi réveiller un souvenir très très enfouis…

  7. ac83

    De quoi raviver des souvenirs peut-être des souvenirs par la vue ou même l’odeur, telle une madeleine de Proust?

  8. Sév

    Je comprends tellement ce que tu veux dire…
    Bises ensoleillées.

    1. Passion Culture

      Merci.

  9. Ma

    J’espère que ces petites fleurs auront permis au moins de te mettre un peu de baume au coeur…. Bon courage !

    1. Passion Culture

      Merci. Hélas, je la trouve de plus en plus triste…

  10. isabelle

    Peut-être que pendant un instant, elle a vu ces fleurs et compris, un instant de bonheur.

    1. Passion Culture

      Je l’espère !

Laisser un commentaire