B comme Beurre

Pour ce septante-deuxième devoir du Goût, j'aurais bien intitulé mon billet M comme Margarine (je viens d'ailleurs de voir que Adrienne a eu la même idée), mais voilà, j'ai déjà utilisé M il y a deux jours dans M comme Musique. « Le beurre frais pour tous. » Ainsi salua-t-on l’arrivée de la margarine après le siège de Paris. Bien sûr, ça ne sert pas qu’à se laver les cheveux même si on fait croire aujourd’hui que c’est excellent pour la santé du cheveu pour peu qu’on lui adjoigne un parfum de rose, la puanteur du monoï et une bonne…

Continuer la lecture B comme Beurre