Quelle conne !

Septantième ( 😉 ) devoir du Goût, rédigé en vitesse : à l’issue de notre semaine de vacances, nous avions ce week-end les quatre enfants de notre fille aînée, histoire de lui laisser la possibilité de fêter ses quarante ans 🙂 .

Que diable fait elle là ?
Qu’est-il arrivé ?Qu’attend-elle ?
Attend-elle seulement quelque chose ?
J’espère savoir ce que vous en avez pensé lundi.

Quelle conne je suis. Pourquoi ai-je accepté l’invitation de Kevin à passer deux jours dans un gîte perdu dans un bled oublié des Ardennes ? Je pensais à un week-end romantique, durant lequel il m’aurait déclaré sa flamme. Peut-être même allait-il me demander en mariage ?

Quelle conne je suis. J’ai vite compris qu’en fait de tête à tête, j’aurais droit à une lockdown party. Nous étions onze et j’étais manifestement la fille surnuméraire, Kevin n’ayant d’yeux que pour une rousse au décolleté provoquant, que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam. J’avais juste servi de chauffeur à Kevin, à qui on venait de retirer son permis de conduire. Il ne me restait plus qu’à faire tapisserie et la vaisselle.

Quelle conne je suis. Quand nous sommes tombés à court de boissons alcoolisées, il n’a pas été nécessaire de tirer à la courte paille pour savoir qui allait être de corvée ravitaillement. Je n’avais tout de même que cela à faire.

Quelle conne je suis. Il m’a fallu une demie-heure pour trouver la porte dérobée à l’arrière du Night & Day et parvenir à réveiller le patron qui cuvait son confinement devant sa télé éteinte.

Quelle conne je suis. Quand je suis revenue au gîte, j’ai trouvé porte close. Nos voitures se trouvant toujours garées sur le parking, j’en ai déduit que c’est contraints et forcés qu’ils avaient mis fin à la fête, dénoncés par un voisin insomniaque et embarqués par des policiers zélés.

Quelle conne je suis. Je serais bien rentrée directement à Bruxelles, laissant à Kevin le plaisir de se faire reconduire par sa rousse, mais j’ai laissé la clé de ma voiture à l’intérieur. Il ne me reste plus qu’à attendre.

Pas conne, la fille ! Elle a choisi de ramener une bouteille de champagne plutôt qu’une de vin. Elle n’a pas eu besoin du tire-bouchon qu’elle n’avait pas pour l’ouvrir et la boire.

Cet article a 11 commentaires

  1. Adrienne

    Elle doit avoir drôlement froid dans la nuit ardennaise, dans cette tenue 😉

  2. Bon, elle a le champagne pour se réchauffer, c’est illusoire mais sur le coup, ça fonctionne…

    1. Passion Culture

      A défaut de la réchauffer, le champagne lui fera oublier qu’elle a froid 😉 .

  3. heure-bleue

    Les filles ne sont pas toujours malignes mais souvent les hommes ne valent pas mieux, elle aura sa revanche la gamine.

    1. Passion Culture

      Certainement !

  4. delia

    Non seulement elle a fait tapisserie toute la soirée, mais maintenant elle fait aussi paillasson. En fait oui, elle est vraiment conne.

    1. Passion Culture

      Vraiment 😉 !

  5. alainx

    La manière dont elle se qualifie me semble relever d’une vérité certaine !

  6. tiniak

    J’ai savouré le pétillant de la chute, après tant d’auto-flagellation ! Bien tourné, tout ça, mon cher.

  7. Emiliacelina

    à la fin de la bouteille elle va se retrouver toute réconfortée …ou le contraire ! 🙂

    1. Passion Culture

      Hélas, le réconfort que l’on trouve au fond des bouteilles n’est qu’illusion 🙁 . Sauf bien sûr des bouteilles de médicaments 😉 .

Laisser un commentaire