En bateau

A nouveau, le Goût fait fort pour son soixante-huitième devoir : une illustration pour réveiller notre imagination, mais avec la contrainte du début et de la fin du texte... Cette toile de Pissaro vous inspire-t-elle ? Je l’espère… Le mieux serait que vous commençassiez ce devoir par : « Il semble que ce qui vous pousse brusquement à la fugue, ce soit un jour de froid et de grisaille qui vous rend encore plus vive la solitude et vous fait sentir encore plus fort qu’un étau se resserre. » Et que vous le terminassiez par : « Je vais laisser cette lettre en suspens… » Ce…

Continuer la lecture En bateau