Pêche bizarre

Cette semaine, pour son devoir hebdomadaire, Le Goût a changé de style de peinture par rapport à la semaine passée. De Jack Vettriano, il est passé à Auguste Renoir. Quant à moi, à la demande générale, j'ai gardé les mêmes personnages. En voyant « Le pêcheur à la ligne » de Renoir, m’est venue une question. Mais que peuvent-ils bien penser, l’un et l’autre. Ou l’un ou l’autre. L’une ? L’autre ? Tentez donc de pénétrer leurs pensées d’ici lundi. Bizarre. J'ai déjà lu deux fois ce journal, de la première ligne à la dernière, et je n'ai pas trouvé…

Continuer la lecture Pêche bizarre

Hiver

Samedi dernier, il y a huit jours, il neigeait un peu pendant que je m'occupais du hasard :-) . Une fois mon billet publié, j'ai jeté un coup d'oeil sur la liste des thèmes du projet Photos du côté de chez Ma' : Hiver. Pas de souci, donc, puisqu'il venait de neiger et que le dégel n'était pas attendu avant mardi. Hélas, dimanche, quand je me suis levé, la belle neige de la veille n'était déjà plus qu'un souvenir boueux le long des routes. Et on ne prédisait pas de nouvelles averses avant... demain. Comme j'essaie de respecter autant que…

Continuer la lecture Hiver

Tu devrais écrire

Non, ne jamais renoncer ! - Est-ce que tu vas te remettre à écrire  ? - Je ne sais pas... je n'ai pas vraiment le temps... je me dis que c'est derrière moi, tout ça... - Quand je t'ai rencontré, tu paraissais obsédé par l'écriture. J'avais l'impression que c'était ce qui comptait le plus pour toi. Et tu as laissé tomber, comme ça. Je trouve ça médiocre. - Ce qui est médiocre, c'est peut-être ce que j'écrivais. - Mais tu n'as même pas essayé. - C'est comme ça. C'est la vie J'ai vu à son expression qu'elle détestait cette réponse.…

Continuer la lecture Tu devrais écrire

Mort d’un commis voyageur

Cette semaine, le Goût nous a gâtés pour notre devoir hebdomadaire : en sus de la traditionnelle illustration, il nous a fixé la première et la dernière phrase de notre texte... Je vous propose de dire ce que vous inspire cette toile de Mr Vettriano. Une histoire qui commencerait par : « Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d’intelligence et plus d’emphase que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan, où il y avait du coiffeur et du toréador. » Et qui finirait par : « Elle en retira qu’il n’avait que l’aspect…

Continuer la lecture Mort d’un commis voyageur

Hasard

Cette semaine, le projet 52 photos de Ma nous propose Au hasard comme thème. Comme je traverse actuellement des semaines quelque peu agitées, j'ai failli ne pas me fouler et choisir une de mes vieilles photos au hasard. Mais je me suis dit que ce n'était pas très cohérent : si je participe au challenge de Ma, c'est pour me "forcer" à une réflexion photographique hebdomadaire, pas pour me culpabiliser de n'avoir jamis trié mes photos numériques depuis des années :-( . Et puis, chassez le naturel, il revient au galop ! Même si je suis à la retraite, difficile…

Continuer la lecture Hasard

Ville fantôme

Comme tous les lundis, c'est chez le Goût des Autres que cela se passe :-) . Hopper avait-il quelque prescience de ce qui nous arrive ? Que pouvait-il imaginer en peignant ce carrefour vide ? En avez-vous une idée ? D’ici lundi vous l’aurez écrit j’espère. À lundi… Des semaines que cela dure. Je n'en peux plus. Quand tout cela va-t-il donc finir ? Je n'ose plus sortir de chez moi. Personne d'ailleurs n'ose plus sortir de chez lui. Et pas seulement parce que le gouvernement nous y invite. Non, nous restons chez nous parce que nous avons peur. Nous…

Continuer la lecture Ville fantôme

Commencer

Oui, je sais, cela fait déjà huit jours que 2021 a commencé... Mais c'est aujourd'hui que commence le projet 52 photos en 2021 chez Ma. Et comme - une fois n'est pas coutume ! - j'étais en avance, j'ai fait cette photo le premier janvier 2021, au moment de commencer mon nouveau journal. Bon, je vous concède qu'esthétiquement ce n'est pas terrible, mais je voulais immortaliser le premier pas de mon changement disruptif ;-) . Maintenant, il ne reste plus qu'à continuer !  

Continuer la lecture Commencer

En manque d’affection

Dans mon billet du 2 janvier, j'écrivais qu'un des traits qui me caractérisent le plus est cette impression d’être constamment en manque et que j’avais toujours eu des difficultés relationnelles avec mes parents. Quant à David Foenkinos, Wikipedia nous apprend que ses parents étaient souvent absents. Est-ce pour cela que le narrateur de Les souvenirs évoque à deux reprises le manque d'affection de ses parents ? Toujours est-il que ces deux passages m'ont particulièrement touché... On cherche toujours des raisons à l'étroitesse affective de nos parents. On cherche toujours des raisons au manque d'amour qui nous ronge. Parfois, il n'y…

Continuer la lecture En manque d’affection

Je suis venu te dire… (Serge Gainsbourg)

Nous sommes tombés sur une chanson de Serge Gainsbourg, Je suis venu te dire que je m'en vais, cette chanson que Jane Birkin aurait pu considérer comme l'annonce d'une rupture, alors qu'elle était l'annonce du temps qui n'existera plus : "Tu te souviens des jours anciens et tu pleures." Il y avait tant de tristesse et de beauté dans cette mélodie, dans ces mots inspirés par Verlaine. Avec le choc du matin, quelques larmes ont coulé de mes yeux. Je n'avais pas pleuré depuis si longtemps. Cette mélodie surpassait en émotion des moments pourtant bien plus difficiles, comme l'enterrement de…

Continuer la lecture Je suis venu te dire… (Serge Gainsbourg)

FOENKINOS David

Biographie David Foenkinos, né le 28 octobre 1974 à Paris, est non seulement romancier, mais aussi dramaturge, scénariste et réalisateur. Durant ses premières années, David Foenkinos n'a pas accès chez lui à une bibliothèque. Il lit donc et écrit peu pendant son enfance. À 16 ans, il est victime d'une infection pulmonaire en raison de laquelle il doit être opéré d'urgence. Il passe alors plusieurs mois à l'hôpital et c'est sur son lit de convalescent qu'il commence à dévorer les livres, puis à peindre et à jouer de la guitare. De cette expérience, il a gardé une pulsion de vie,…

Continuer la lecture FOENKINOS David