G comme Gilbert

GILBERT Elizabeth

Biographie

Elisabeth Gilbert est née en 1969 à Waterbury, dans le Connecticut. Sa famille faisait pousser des arbres de Noël. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours voulu écrire. Etudiante en sciences politiques à l’université de New-York, elle suivait les cours la journée et écrivait la nuit. Après ses études, elle a passé plusieurs années à voyager aux États-Unis, gagnant sa vie en travaillant dans des bars, des restaurants ou des ranchs. Ces expériences, dont elle s’est inspiré pour ses fictions, sont à la base de son premier ouvrage, « Pilgrims », un recueil de nouvelles .

Elizabeth Gilbert en 2009 (photo : Erik Charlton)

Quand elle habitait à New-York, elle a aussi été journaliste pour Spin, GQ, et le New-York Time Magazine.
En 2000, elle publie son premier roman, « Stern Men », histoire d’une brutale guerre de territoire entre deux petites îles de pêcheurs, au large du Maine. Le livre est remarqué par le New-York Time. En 2002, elle publie « Le dernier américain », histoire vraie d’un homme qui vit volontairement dans les bois.

Mais elle est essentiellement connue dans le monde entier pour son livre « Mange, prie, aime », chronique du voyage qu’elle a fait à travers le monde, quand, après un divorce douloureux, elle cherchait une consolation dans un périple existentiel. Ce livre a été traduit en plus de 30 langues et vendu à 7 millions d’exemplaires et a été adapté au cinéma, avec Julia Roberts et Javier Bardem. Son succès est tel qu’Elisabeth Gilbert a été nommée parmi les 100 personnes les plus influentes du monde par le Time Magazine.

Bibliographie

(non exhaustive : uniquement les ouvrages chroniqués sur mon blog)

  • 2008 : Mange, Prie, Aime (billet à paraître très prochainement)
Ce contenu a été publié dans Auteurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *