P comme Plage

Pour cette trente-huitième semaine de l’année, Carole nous proposait P comme… Une aubaine pour moi 😉 , puisque le billet précédent de mon abécédaire était O comme Orties. Bon d’accord, ce billet date de huit jours, et vous allez me dire qu’attendre autant de temps pour être synchrone n’excuse pas ma fainéantise. Mais en fait, j’ai une excuse en béton : j’étais en vacances (oui, de nouveau 🙂 ). Et où ça, mon bon monsieur ? A la mer du Nord, à Westende plus exactement. Pour moi, ce sera donc P comme Plage !

Westende (Belgique) – 17 septembre 2020

Mais peut-être vous demandez-vous ce qu’est cet énorme gouvernail à l’avant-plan ? Tous les trois ans, des artistes investissent le littoral belge en proposant un parcours d’œuvres d’art au sein duquel la mer occupe une place centrale. L’exposition Beaufort permet ainsi aux touristes et aux amateurs d’art d’admirer 25 œuvres contemporaines réparties sur les 65 kilomètres de côte, entre La Panne et Zeebrugge. Le point commun entre les artistes participants ? Ils sont tous européens et ont dû créer une œuvre spécialement pour l’exposition. Cette oeuvre énorme (10 m de large, 5 m de haut et 60 cm de profondeur) de Simon Dybbroe Moller fait partie de l’exposition à ciel ouvert Beaufort 2018. Si vous voulez en savoir plus, voici ce que nous explique la brochure publiée pour l’occasion.

Wie Netscape Navigator nog kent, zal het logo van de vroegere Internet-browser herkennen in het werk van de Deen Simon Dybbroe Moller. Eind jaren ’90 verloor Netscape zijn leidende positie aan Microsoft Explorer tijdens ‘de eerste browseroorlog’. Vandaag dragen de moderne expedities in de online wereld namen als Explorer en Safari. Dybbroe Moller goot het digitale scheepsroer-logo in brons, dat uiteindelijk door de zoute omgeving zo groen zal worden als het originele Netscape-logo. Het werk staat zeer toepasselijk tegen de achtergrond van de Noordzee, waar de fysieke kabels van het internet net onder het wateroppervlak liggen.

Comme vous pouvez le constater, cet artiste ne manque ni d’imagination ni d’humour ! Excusez-moi, vous ne comprenez pas le Néerlandais ? Il suffisait de me le dire 😉 :

Ceux qui connaissent encore Netscape Navigator reconnaîtront le logo de l’ancien navigateur Internet dans l’œuvre du Danois Simon Dybbroe Moller. À la fin des années 1990, Netscape a perdu sa position de leader au profit de Microsoft Explorer pendant «la première guerre des navigateurs». Aujourd’hui, les expéditions modernes dans le monde en ligne portent des noms comme Explorer et Safari. Dybbroe Moller a moulé le logo numérique de la barre du navire en bronze, qui finira par devenir aussi vert que le logo original de Netscape en raison de l’environnement salé. Le travail est particulièrement bien placé dans le contexte de la mer du Nord, où les câbles physiques d’Internet se trouvent juste sous la surface de l’eau.

Ce contenu a été publié dans Expos, Projet 52 photos 2020. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à P comme Plage

  1. Adrienne dit :

    ah! Westende! que de bons souvenirs d’enfance!

  2. Gribouillette dit :

    Une belle plage au doux sable fin ! et une œuvre d’art associée à des surfeurs assis devant leur écran, (comme moi, en cet instant) au lieu de profiter de cette belle plage ! Belle semaine

  3. ac83 dit :

    Il est impressionnant ce gouvernail planté dans le sable.
    En le voyant, j’ai d’abord pensé à un naufrage, merci pour l’explication

  4. calidune dit :

    J’adore cette photo avec le promeneur et son chien superbement placés.

  5. Cathbcathb dit :

    une photo insolite, avec de belles couleurs.
    Merci pour cette découverte

  6. Alexandra dit :

    Super choix pour la lettre P et une photo magnifique ! Bravo !

  7. Dany dit :

    Jolie plage que les baigneurs ont délaissée

    • Passion Culture dit :

      Quand j’ai pris cette photo (il n’y a que quelques jours !), la température dépassait les vingt degrés et il y avait encore de ci de là quelques baigneurs. Nul doute qu’aujourd’hui, il n’y en a plus !

  8. Ping : Q comme Quinze | Passion Culture

  9. Carole dit :

    J’adore !!!!! Netscape, c’était le seul navigateur que j’utilisais avant l’apparition de Firefox car je suis pro-mac. C’est marrant, car ce gouvernail me faisait surtout penser aux navigateurs qui bravaient les océans pour aller découvrir le monde, parfois hostile, mais l’allégorie est on ne peut plus juste car le monde virtuel est aussi cruel, voire pire, que le monde réel. En tout cas c’est superbe et tout à fait à sa place.

    • Passion Culture dit :

      Ah, nostalgie quand tu nous tiens ! Pour ma part j’ai commencé à surfer avec NCSA Mosaic. Netscape n’est apparu que par la suite 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *