Et l’écriture ? Bordel ! (II)

Trop jeune ? Trop vieux ?

Vastes questions !

Est-il possible d’être trop jeune pour commencer à écrire ? Je ne pense pas et je vous en donne une illustration. Il y a deux semaines, nous avions trois de nos petits-enfants en vacances. Un jour, l’aîné, tout juste dix ans, est venu me rejoindre dans mon antre aménagée au grenier, un cahier sous le bras : il voulait écrire en ma compagnie. Car, oui, il est en train d’écrire un roman de Fantasy. Mieux, ils sont trois copains du même âge à y travailler, chacun écrivant à son tour un chapitre. Et ils se réunissent régulièrement pour discuter de l’avancement de l’intrigue. Bluffant ! En tous cas, cela a été un électrochoc pour moi qui suis justement en train de m’interroger quant à mon rapport à l’écriture ! Je n’ai pas voulu le décevoir, alors je lui ai dit que moi aussi je travaillais à mon roman. Alors que j’étais simplement en train de surfer sur Internet. Bon, d’accord, essentiellement des blogs littéraires, mais aujourd’hui encore j’ai un peu honte des mes petits arrangements avec la réalité.

Mais à l’autre extrême, est-il possible d’être trop vieux pour accomplir ses rêves ? La réponse est non pour Albert Blaschke, qui vient de célébrer la remise des diplômes de ses petits-fils en sautant en parachute à l’âge de 103 ans, battant ainsi le record de la plus vieille personne au monde à pratiquer ce sport ! Le plus vieux parachutiste a avoir réalisé ce record jusqu’alors était Kenneth Meyer qui a sauté en parachute à l’âge de 102 ans en 2017. Bon l’histoire ne dit pas à quel âge ils ont commencé à faire du parachutisme… N’empêche, chapeau !

Il est vrai que le milieu artistique semble également propice à une étonnante longévité ! Je pense à Manoel de Oliveira, décédé à l’âge de 106 ans, mais qui, alors qu’il était déjà  centenaire, réalisait encore des films et les présentait à Cannes. Comment ne pas évoquer Henri Salvador qui sortit son dernier album à 89 ans, ou Hughes Aufray, qui, à 90 ans, vient de sortir un nouvel album. La littérature n’est pas en reste, je pense par exemple à Jean d’Ormesson, décédé à l’âge de 92 ans, alors qu’il travaillait encore à son dernier ouvrage. Et nous pourrions multiplier de tels exemples ! L’art conserve-t-il ?

Oui, mais bon, cela ne répond pas à ma question, car tous les artistes que je viens de citer ont commencé à pratiquer leur art alors qu’ils étaient jeunes ! Que peut-on dire des débuts tardifs ? Je ne peux résister à citer Rosa Montero, qui écrit dans La chair :

Et si elle osait ? Si elle se mettait à écrire un roman ? Elle se rappela ce pétillement dans les yeux de Montero quand elle parlait de l’imagination, et elle lui envia cette joie. Pourquoi ne pas se le permettre ? Elle n’avait qu’à diminuer ses propres exigences, ses attentes. Elle n’avait qu’à se lâcher et à s’amuser. Lampedusa avait soixante ans lui aussi lorsqu’il avait publié son premier ouvrage, Le Guépard. Bon, pour être exact, il n’avait plus soixante ans, parce qu’il était mort pendant que le livre était chez l’imprimeur, si bien que l’ouvrage était sorti à titre posthume et ne fut pas seulement son premier roman, mais aussi le dernier. Cette partie-là, Soledad ne voulait pas l’imiter, mais Lampedusa démontrait que l’on pouvait commencer à écrire à un âge avancé. Oui, pourquoi pas ? Elle se sentit pleine d’excitation et d’audace.

Je pense aussi à Victor Cohen Hadria, né en 1949, lauréat du Prix du Premier Roman en 2010, soit à l’âge de 61 ans, mais bon, il avait déjà publié auparavant deux recueils de nouvelles… Et puis, peut-être encore plus emblématique, il y a Renée Julia Remy, une « jeune auteure » de 88 ans, qui vient de publier son premier roman.

Bon, je vous laisse, il est temps que je m’y mette 😉 !

Ce contenu a été publié dans Ecrire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Et l’écriture ? Bordel ! (II)

  1. Adrienne dit :

    Bravo à vous deux, l’enfant et le papy 🙂

  2. Alexandra dit :

    Peu importe l’âge pourvu qu’on ait l’ivresse ! Lol ! Bravo à ton petit fils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *