Seul au monde (BR2020-12)

Il y a quelqu’un ? Vraiment personne ?

Pendant six semaines, cette question pourtant simple est restée sans réponse. Mais me voici enfin de retour dans ce blog déserté. Rassurez-vous, ce n’est pas le coronavirus qui m’en a tenu éloigné.

Je sais que chez Les bottes rouges, les sessions de rattrapage sont autorisées, mais j’ai décidément trop à faire que pour changer d’avis : pour moi, vouloir rattraper le temps perdu, c’est du temps perdu. Mais j’essaierai de ne plus être (trop 😉 ) absent !

En ces temps de confinement, le sujet proposé par Carole tombe à pic : Seul au monde ! Comme il faisait ensoleillé et qu’en Belgique il nous est encore autorisé de nous promener (mais pas à plus que deux), nous avons arpenté la campagne environnante sans rencontrer personne, même pas celui ou celle qui aurait pu se croire seul.e au monde… Nous n’avons rencontré que cet arbre qui nous a paru bien triste, seul à se détacher sur la ligne d’horizon.

Floreffe (Belgique) – 22 mars 2020

Ce contenu a été publié dans Projet 52 photos 2020. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Seul au monde (BR2020-12)

  1. sandisouri dit :

    la nature est si simple des fois mais toujours très belle. magnifique photo.
    bise sandisouri

  2. calidune dit :

    Très jolie photo.

  3. Maryline dit :

    Joli cliché

  4. Gribouillette dit :

    Cet arbre semble vouloir renaître malgré sa solitude ! Très très jolie photo.

  5. Passion Culture dit :

    Merci à toutes 🙂 !

  6. Anne dit :

    Joli cadrage

    • Passion Culture dit :

      Merci ! J’avoue avoir un peu recadré le cliché original : supprimé la grange à gauche et coupé dans le ciel et dans l’herbe, pour donner un effet panoramique.

  7. mariejo64 dit :

    j’ai une amie(naute) qui habite Floreffe. Mon premier contact sur le net il y a plus de 10 ans. Une Belge, ma première Belge…une fois ! Non là, j’exagère. Ah ces français, toujours à se moquer ! 😀 😀

    • Passion Culture dit :

      Ne pas réduire la belgitude à l’accent bruxellois 😉 ! Du côté de Floreffe, nous ne sommes que des paysans, ne cessait de me répéter ma marraine qui, elle, avait le privilège d’habiter la capitale.

  8. ac83 dit :

    Il est très beau cet arbre dépouillé sur ce ciel bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *