C’est le printemps !

Chouette, aujourd’hui, c’est le printemps !

Mais d’où débarque cet olibrius, vous entends-je vous demander : sans même s’excuser, il s’absente plus d’un mois, et le jour où il revient parmi nous, il essaie de nous faire croire que c’est le printemps, alors que nous ne sommes que le 20 mars…

Bon, il faut que je vous explique… Il y a plusieurs printemps, si, si ! Il y a bien évidemment le printemps calendaire, le plus connu, celui que vous avez découvert dès vos premières années d’école : le printemps, c’est le 21 mars !

Mais il y a aussi le printemps météorologique, fixé de manière tout à fait arbitraire au 1er mars.

Mais le printemps que je préfère, en tant qu’ancien professeur de physique, c’est le printemps astronomique, celui qui coïncide avec l’équinoxe (de printemps, forcément). Kekseksa, l’équinoxe ? C’est le moment où les durées du jour et de la nuit sont égales. Autrement dit, après, le jour dure plus longtemps que la nuit 😉 ! (Le mot équinoxe vient du latin « æquinoctium » qui signifie « nuit égale »). Plus précisément, on parle d’équinoxe lorsque le Soleil se trouve au zénith, c’est-à-dire perpendiculaire à l’équateur. L’arrivée du printemps se passe donc à un moment précis ! A quelle heure ? Alors là, si vous cherchez sur Internet, c’est comme pour le coronavirus, vous trouverez tout et son contraire, surtout son contraire : ici, c’est à 2 H 49′ 36″, c’est à 4H50′, et , c’est dix minutes plus tôt. Peu importe, c’est passé, nous sommes au printemps 🙂 🙂 🙂 ! Je me sens revivre.

J’allais oublier… Tant que nous en sommes à évoquer les différents printemps qui existent, j’ai failli oublier les printemps musicaux, notamment celui de Vilvadi. Allez, je vous laisse en bonne compagnie jusque demain.

Ce contenu a été publié dans Vivre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *